Élixir floral contemporain : Alchémille

Élixir floral contemporain : Alchémille

L’élixir floral d’alchémille reconnecte avec l’Amour profond et avec la capacité d’aimer et de s’aimer. Il est recommandé lorsque le lien entre la mère et l’enfant a été rompu, mais aussi pour prendre conscience de la nature sacrée de la Terre. Ce précieux élixir contemporain est préparé par le laboratoire Deva.

Sommaire

Ses noms

Alchémille (l’), alchémille argentée des Alpes/commune, manteau de Notre-Dame, patte de lapin, porte-rosée, herbe aux femmes, pied de griffon, rosée céleste. Noms botaniques : Alchemilla alpina et Alchemilla vulgaris.

Dynamique de la Plante

Feuille d'alchémille : élixir floral élaboré selon les recommandations do docteur Bach.

Faisant partie de la grande famille des Rosacées, l’alchémille est une plante relativement fréquente en montagne et dans la moitié nord de l’Europe. C’est une plante vivace couvre-sol qui a la particularité de se ressemer spontanément (apogamie). Elle n’a donc pas besoin des insectes pollinisateurs et elle est d’une culture facile.

D’ailleurs, elle est utilisée depuis bien longtemps, soit en cuisine où elle sert à parfumer les fromages, soit en herboristerie pour ses propriétés toniques, diurétiques, astringentes et calmantes.

En outre, c’est par excellence la plante amie des femmes, qui l’utilisaient pour raffermir les seins et les parties génitales (et donc faire « renaître » la virginité au Moyen-Âge), d’où son nom anglais Lady’s mantel (manteau des dames). Elle était aussi connue pour atténuer les douleurs des règles et accompagner l’utérus à reprendre sa forme après l’accouchement.

Il s’agit d’une plante de grande énergie, protectrice et vivifiante (comme l’angélique, autre élixir floral), comme l’indique sa tige verte claire teintée de couleur rouge.

Ses petites fleurs vertes claires également sont presque invisibles, elles nous informent que l’accompagnement sera intérieur avant tout, la solution est donc à chercher en soi.

Cependant, l’ensemble est contrebalancé par une ouverture à la vie et aux autres, comme en témoignent ses grandes feuilles multilobées, qui en font toute sa beauté. Éventail ouvert, chaque feuille recueille les gouttes de pluie et de rosée, fabriquant alors d’elle-même un élixir !

Parallèlement, les alchimistes utilisaient l’élixir floral d’alchémille, qu’ils appelaient rosée céleste, pour la préparation de leur fameuse et mystérieuse Pierre Philosophale. La Pierre Philosophale aurait pour qualités de prolonger la vie humaine jusqu’à la quasi immortalité, de guérir toutes les maladies et de changer le métal en or et en argent. On notera de plus la ressemblance entre les mots alchémille et alchimiste, la plante serait-elle donc celle de la transformation sacrée ?

Son message

Telles les quelques gouttes de rosée qui brillent au creux de ses feuilles au petit matin, les moments heureux de la vie sont faites de petites choses que l’on observe scintiller sous la lumière. Nous pouvons donc apprendre à les goûter et à les apprécier.

Leur saveur génère ainsi une subtile transformation interne, où l’on devient conscient du beau, du bon, de l’amour. Elles confèrent une dimension sacrée à toute chose et à tout être qui nous entourent.

Cette transformation tient presque de la magie alchimique et finalement la quête de la Pierre Philosophale n’est-elle pas la recherche intérieure de notre dimension sacrée, qui nous révèle à nos propres yeux et nous permet de briller ?

Libérer de tout auto-jugement et de toutes peurs, nous vivons pleinement, ancrés dans la vie autour de nous. Nous devenons alors par essence éternels, car faisant partie du grand tout et évitons également les maladies, aboutissement morbide d’un déséquilibre entre le corps, l’âme et le mental…

Car à travers l’aspect féminin et maternel de l’alchémille, c’est à la Vie que l’on se relie. Cela agit alors comme un baume réparateur et vivifiant à la fois…

Utilisée par les druides, les alchimistes et les chamans comme plante sacrée, elle nous propose d’admirer avec amour et respect l’abondance qui se manifeste à chaque instant autour de nous, car elle nous est offerte chaque matin, comme la perle de rosée au creux des feuilles de la plante.

Personne de type Alchémille

Le projet bébé d’Alix

Alix consulte une naturopathe pour un désir de grossesse et elle voudrait avoir des conseils alimentaires pour bien se préparer. En allant au fond des émotions d’Alix, il s’avère que plusieurs fausses-couches ayant eu lieu ces derniers mois ont laissé une empreinte douloureuse. Parce que le chagrin associé à la perte des enfants qui n’ont pas été, peut venir entacher l’enfant à venir, la naturopathe propose donc à Alix la prise d’élixirs floraux, en l’occurrence l’élixir floral d’alchémille, de bourrache ou de figuier. Alix devra ainsi en prendre trois fois par jour jusqu’à ce qu’elle soit enceinte.

Quelques mois plus tard, Alix revient avec une bonne nouvelle : elle est enceinte ! Les élixirs floraux lui ont été un soutien réconfortant et précieux. D’abord le figuier l’a redynamisé et a favorisé les processus conscients de conception; ensuite la bourrache est venue consoler le grand chagrin faisant suite à la perte des premiers fœtus ; enfin l’élixir floral d’alchémille lui a permis de retrouver son principe maternel sacré, qui faisait défaut et créait en elle un sentiment de vide. Maintenant Alix est prête pour poursuivre sa grossesse sereinement et en toute confiance.

Achille jeune papa désemparé

Achille est un jeune papa citadin, qui prend rendez-vous avec une psychologue. Il aimerait améliorer sa relation avec son fils, qui a juste deux mois. Achille se sent un peu maladroit avec lui et il se rend compte qu’il doit travailler sur ses émotions. Il confie à la psychologue qu’il a lui-même été abandonné à la naissance par sa mère et que cela a laissé un grand vide en lui. De plus, il a grandi en foyer et familles d’accueil, mais il n’a jamais pu sentir un amour maternel constant et sécurisant. Maintenant que le voilà père, il a l’impression de ne pas avoir les « codes » pour créer du lien avec son enfant.

La psychologue propose donc à Achille de prendre de l’élixir floral d’alchémille pour développer en lui l’amour sacré, protecteur et nourricier, mais également de l’élixir de zinnia, pour reprendre contact avec son âme d’enfant, ce qui lui permettra d’être en harmonie avec son fils.

Achille s’exécute et il peut constater quelques semaines plus tard un changement en lui. C’est comme si un instinct s’était réveillé en lui car à présent, il sait naturellement quels gestes, quels mots et quelle posture avoir avec son petit. Il est tendre et plein d’amour pour cet être qu’il sent au plus profond de lui, comme une merveille de la vie. Mais aussi, Achille a décidé de l’emmener au contact de la nature : ils font ensemble de grandes balades dans la campagne alentour où Achille porte son fils en écharpe. C’est pour eux une source de grand bonheur et Achille donne à son enfant tout l’amour dont il a manqué.

Phrases-clés

  • « J’ai du mal à montrer mes sentiments à mon entourage. »
  • « Ma mère m’a abandonné à la naissance. »
  • « Les plantes et moi, ça fait deux ! »
  • « Je n’aime pas la nature. »
  • « J’ai besoin d’être aimé et reconnu. »
  • « Ma mère est morte quand j’étais enfant. »
  • « J’ai fait plusieurs fausses-couches. »

Bienfaits

L’élixir floral d’alchémille permet de se relier à la dimension sacré de l’amour, mais aussi de la Mère, dans le sens archétype maternel et féminin. Par conséquent il s’agit aussi bien de soi en tant que mère, que de notre relation avec notre mère, que de la planète Terre, en tant que mère-nourricière de la vie. Cet élixir puissant transmet ses vertus de bonté, d’amour, de compassion, de réconfort à tous ceux qui en ont besoin.

On le destine aux personnes qui ont connu le traumatisme de l’abandon, mais également pour ceux/celles qui ont perdu un enfant, y compris lors d’une IVG/IMG ou d’une fausse-couche.

En outre, l’élixir floral d’alchémille aide à retrouver la capacité d’aimer, en libérant les émotions enfouies profondément et en brisant la carapace émotionnelle protectrice que certain.e.s portent.

De plus, pour les femmes qui rejettent leur part de féminin sacré, il viendra les accompagner et les rassurer, sans forcer, avec douceur et protection. La plante les aidera à renouer avec la femme qu’elles sont. On notera que ce rejet du féminin provoque souvent des symptômes physiques comme des règles douloureuses, des kystes aux ovaires, le syndrome prémenstruel…

Enfin, l’élixir floral d’alchémille permet de retrouver le contact avec la Nature, bienveillante et si généreuse dans son abondance. Grâce à cet élixir, on devient capable de percevoir le beau et le sacré présent dans chaque végétal, dans chaque animal autour de nous. On comprend aussi que nous faisons partie de cet ensemble et que nous devons le protéger et le respecter, pour nous protéger aussi.

Association possible – Fleurs de Bach

  • Abricotier : élixir qui réconforte et permet de retrouver la chaleur maternelle et la joie de vivre que l’on éprouve lors du vécu in-utero. Permet aussi de se sentir présent dans son corps, en harmonie avec lui, particulièrement quand on se étranger à soi.
  • Ajonc – Gorse : espoir et joie de vivre quand on se sent abattu par les événements, quand on a perdu toute foi dans l’avenir et qu’on se sent au bout.
  • Amarante : élixir du dépassement de soi, qui permet de traverser une épreuve, comme une maladie, sans s’y identifier, ni se perdre. Recommandé aussi aux femmes qui ont des règles hémorragiques et/ou douloureuses.
  • Angélique : protection, prise de recul et confiance dans la vie, confère une dimension spirituelle et sacrée dans les moments difficiles et favorise également le lâcher-prise.
  • Arnica : réparation, cicatrisant psychique et émotionnel puissant suite à un traumatisme, redonne de l’énergie aussi et enfin permet de renouer avec son Moi profond.
  • Aubépine : élixir de la paix du cœur, de l’affect et de la liberté, soulage les difficultés relationnels, permet d’apaiser la douleur liée à une séparation et enfin accompagne l’indépendance affective.
  • Bourrache : consolation lors des grands chagrins, des tristesses profondes liés à un conflit, une perte ou encore lors des grandes remises en question.
  • Bruyère – Heather : élixir qui invite à se tourner vers l’autre avec amour et compassion, destiné aux personnes préoccupées exclusivement de leurs problèmes et qui cherchent ainsi sans cesse à attirer l’attention.
  • Calendula : communication et écoute harmonieuses et respectueuses, pour les personnes qui ont du mal à écouter l’autre ou au contraire à se faire entendre. Mais aussi pour ceux qui peuvent avoir des paroles blessantes.
  • Châtaignier – Sweet Chestnut : courage, force et confiance pour surmonter les épreuves les plus difficiles, comme la confrontation à la mort.
  • Chicorée – Chicory : élixir de l’amour sincère et désintéressé, pour ceux qui en manquent d’affection et d’amour pour eux-mêmes, ont peur de se retrouver seuls et pratiquent donc chantage affectif et manipulations pour garder le contrôle et la proximité de leurs proches.
  • Cœur de Marie : amour inconditionnel, réconfort et lâcher-prise, pour ceux qui connaissent la séparation avec un proche, y compris le deuil, mais aussi pour ceux qui sont trop possessifs, permet donc d’équilibrer les relations.
  • Cognassier : équilibre entre les pôles féminins et masculins de l’être, pour combiner les qualités de douceur, attention et écoute à celles de force, endurance et charisme.
  • Edelweiss : puissant élixir du changement et de la transformation intérieure. Permet de garder le cap sur son objectif de vie, sur sa mission d’âme, mais aussi permet d’avancer dans la vie avec fluidité et légèreté.
  • Églantier – Wild Rose : motivation, dynamisme et joie de vivre, pour les personnes qui connaissent une période de grand abattement, de grande fatigue émotionnelle et qui ont aussi perdu toute envie d’avancer.
  • Épicéa : libère les émotions enfouies et refoulées, développe la capacité d’aimer et de s’adapter à la vie. Pourles personnes dures et austères, rigides intérieurement, qui ne veulent pas changer d’avis et qui restent donc bloquées sur leur position.
  • Épilobe : élixir du renouveau, de la purification. Un élixir essentiel pour prendre un nouveau départ, surtout quand on a été confronté à un événement important, voire mondial, traumatisant, comme une pandémie, un tremblement de terre.
  • Étoile de Bethléem – Star of Bethleem : consolation et réparation lors des grands traumatismes de la vie, mais aussi pour relier le spirituel au matériel.
  • Figuier : développe le contrôle conscient sur la fécondité et la fertilité, mais aussi sur tous les processus de création et de réparation du corps. Il permet aussi l’ouverture et la fluidité chez les personnes rigides qui ont besoin de tout contrôler.
  • Grenadier : acceptation et épanouissement dans sa féminité, pour toutes les femmes qui ne savent pas comment se trouver, se placer en tant que femmes. Mais aussi lorsqu’il y a une crise identitaire comme à la puberté, pendant la grossesse, ou à la ménopause.
  • Houx – Holly : ouverture, amour, empathie, pour tous ceux qui sont pollués par la colère et ses déclinaisons : agressivité, envie, jalousie, rancœurs…
  • Hysope : purification et acceptation de soi, pour ceux qui ont l’impression d’avoir commis une faute, qui ont mauvaise conscience ou également qui se sentent prisonniers d’une situation de vie, comme une contrainte familiale ou professionnelle.
  • Maïs Doux : reconnexion avec la Nature, permet de redécouvrir sa dimension sacrée, de renouer aussi avec les autres et avec ses racines.
  • Muguet : joie de l’âme, innocence et spontanéité, pour ceux qui n’arrivent pas à trouver leur place, qui sont en rébellion, ou qui ne sentent ni compris ni en sécurité dans le monde.
  • Myosotis : deuil, libère les liens du cœur, permet de laisser partir les êtres chers disparus. Accompagne et tisse du lien avec celui qui n’est plus là, mais aussi avec celui qui n’est pas encore tout à fait là, comme le lien mère-enfant lors de la grossesse.
  • Oranger : chaleur et protection, énergie, lorsqu’il y a une grande fatigue corporelle liée à un état dépressif.
  • Passiflore : pardon pour soi et pour les autres, développe la compassion, libère les tensions émotionnelles. Elle agit sur le cœur, la gorge, la thyroïde, et elle guide aussi vers la communication à un niveau invisible.
  • Pêcher : ouverture aux autres, écoute sincère, pour les personnes égoïstes, auto-centrées, narcissiques, qui manquent par conséquent d’attention envers les autres, surtout leurs proches.
  • Perce-Neige : élixir puissant du renouveau et des nouveaux départs, permet de laisser aller la blancheur sur la terre froide. Quand on se sent blessé et meurtri, le perce-neige nous épaule donc avec force et endurance pour se lancer dans l’action.
  • Pin Sylvestre – Pine : non jugement, lâcher-prise, acceptation de ses limites, pour les personnes qui en font trop, qui ne parviennent pas à se reposer ou à s’arrêter, qui culpabilisent à l’idée de prendre du temps pour elles.
  • Rhododendron : élixir de réconfort et de purification qui libère les émotions refoulées. Permet de tenir bon quand on est confronté à une période ou une situation de vie difficile, aide enfin à s’ouvrir au monde et à ne pas se renfermer sur soi.
  • Tilleul : élixir qui renoue le lien mère-enfant, qui facilite aussi la réceptivité à l’amour humain, donne une énergie douce et porteuse de lumière, enfin aide à exprimer et à ressentir l’amour maternel.
  • Tournesol : équilibre et rayonnement, pour développer harmonieusement ses potentiels, mais aussi pour se redresser face à une emprise et rayonner dans la lumière.
  • Zinnia : élixir de la joie enfantine, de l’enfant intérieur et de la grâce spontanée. Permet de créer du lien avec ses enfants mais aussi d’apprendre à rire et à ne pas se prendre au sérieux.

Autres usages possibles

L’alchémille est également employée en phytothérapie : Alchémille : ses vertus et propriétés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.