Élixir floral contemporain : Basilic

 

Élixir floral contemporain : Basilic

L’élixir floral de basilic permet de retrouver une sexualité équilibrée, particulièrement dans un couple. Cet élixir contemporain du laboratoire Deva favorise une sexualité épanouie, en accord avec les valeurs morales.

 

Ses noms

Basilic (le), basilic commun/romain/aux sauces, grand basilic, herbe royale, nom botanique : Ocimum basilicum.

Dynamique de la Plante

Basilic en fleur : élixir floral élaboré selon les recommandations du docteur Bach.

Associé à la gastronomie et aux saveurs de l’été, le basilic est une plante aromatique de la famille des Labiacées, très apprécié dans le monde. On l’utilise principalement pour les plats asiatiques et méditerranéens, bien qu’il soit également apprécié en phytothérapie pour ses propriétés toniques, antispasmodiques, anesthésiantes et calmantes.

Plante annuelle poussant de 20 à 60 cm de hauteur en général, elle présente des feuilles d’un beau vert luisant de forme lancéolées, plus ou moins arrondies. Chaque feuille mesure entre deux et trois centimètres et pour certaines variétés de basilic, peut être violacée. Leur forme bombée donne envie de les gober. Particulièrement odorantes quand elles sont fraîches, c’est un plaisir des sens et elles furent longtemps utilisées comme aphrodisiaques.

Comme chez tous les Labiacées, les tiges sont touffues, ligneuses et de forme carrée (telles la menthe et la mélisse par exemple). Également, les fleurs sont en forme de 4 petites lèvres, ou lobes, deux supérieures et deux inférieures, d’une discrète couleur blanche.

En symbolique des plantes, les Labiacées nous questionnent sur la relation à l’autre et sur notre envie de l’embrasser. Ici le blanc indique la pureté dans la relation.

Ensuite viennent les graines qui sont minuscules et de couleur noire, et qu’il faut conserver si l’on veut ressemer du basilic au printemps suivant. Ces graines noires symbolisent quant à elles les pensées de l’ego qui vient engendrer des peurs et des blocages, freinant ainsi le plein épanouissement et la sensualité évidente de cette plante… Pourtant sans graines, point de plante. Par conséquent, on comprend ainsi que dans une dynamique a priori opposée, l’équilibre est nécessaire et salutaire.

Enfin, le froid et l’humidité tuent le plant de l’année. Car c’est une plante des beaux jours et de la chaleur. Elle a besoin d’un climat ensoleillé, sans risque de gelées, avec une terre bien drainée et minimum 5 heures de soleil par jour, en veillant toutefois à ne pas le placer au sud car il se dessécherait face à la brûlure directe du soleil.

Son message

Il est intéressant quand on commence à creuser sa symbolique, de constater que ce nom est vraiment lié à la sexualité.

Tout d’abord, rappelons-le qu’il était cultivé pour ses propriétés aphrodisiaques et stimulantes. Dans la Grèce antique, son nom basilikon signifie plante royale, car on l’utilisait pour embaumer les corps des rois disparus, de même qu’en Égypte ancienne.

Mais il représente aussi une chimère, c’est-à-dire une créature de légende. Possédant une tête de coq et un corps de serpent, il représente au Moyen-Âge la luxure, un des sept péchés capitaux. Et de fait, il est diabolisé. Car n’oublions pas que, bien que le basilic devienne parfois le dispensateur de la Connaissance dans la littératurec’est aussi en tant que serpent, l’animal qui aura tenté Eve dans le Jardin d’Éden, en lui proposant une pomme provenant justement de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal ! Le hasard fait bien les choses…

Au XIIè siècle, on prétendait sous Alexandre le Grand, que le basilic (la créature fantastique) pouvait tuer les hommes d’un seul regard. Ceci s’explique car le coq, qui chante au lever du soleil en se tenant bien droit, aurait pu regarder l’astre en face sans se brûler les yeux, et en récupérant ceci à son profit, pouvait renvoyer la lumière puissante tel un rayon de feu…

On retrouve aussi régulièrement dans la littérature antique, la mention d’un basilic, serpent mortel qui crache son venin à telle distance que même les autres serpents le fuient… et que seules les belettes peuvent tuer ! Il convenait donc de le redouter et de s’en méfier.

Dans la psyché collective, le serpent représente la sexualité et la kundalini, l’énergie qui remonte du 1er chakra jusqu’au 7è chakra, et qui donc relie les organes sexuels à la glande pinéale et donc à la spiritualité. Une connexion entre la terre et le ciel en somme.

D’ailleurs le légendaire basilic représente l’unification entre les forces de l’Air et du Soleil (le coq) et de la Terre (le serpent)…

En plus au Moyen-Âge toujours, on pensait que la syphilis, maladie sexuellement transmissible, était due à une morsure venimeuse de basilic… Il n’en faut pas plus pour comprendre comment il est associé à la sexualité, en tant que serpent. Et donc explique une méfiance associée à la sexualité, le tout sur fond de péché originel (dont les femmes portent toujours le poids dans la culture judéo-chrétienne).

D’ailleurs, quand on rêve de serpents, cela peut indiquer que notre énergie sacrée est perturbée ou en baisse et cela peut être lié à notre sexualité. Surtout si dans notre rêve on fuit le serpent qui ondule vers nous !

En conclusion, nous nous apercevons que cette plante est riche d’enseignements et de contradictions. Il y a un équilibre à trouver dans tout cela, et cela passe aussi par la Connaissance et les échanges entre les êtres. Non dans la fuite ou le retrait de l’autre ou de sa sexualité ! Finalement, quelle plante peut mieux nous apporter cet enseignement et cet accompagnement que l’élixir floral de basilic ?

Personne de type Basilic

La sexualité en berne de Barbara

Barbara n’est pas très à l’aise avec son corps ni avec sa sexualité. De la même façon, elle n’aime pas quand elle voit des jeunes filles marcher dans la rue le ventre à l’air ou en mini-short. Cela la dérange sans qu’elle sache bien trop dire pourquoi. Pour elle, cela ne se fait pas, c’est une forme de provocation. Par ailleurs,Barbara est en couple depuis plus de trente ans et il ne s’y passe plus grand chose. Son mari est devenu un colocataire affectueux, une présence comme la télévision.

Cet après-midi, Barbara rend visite à une amie. Celle-ci est radieuse et à la surprise de Barbara, elle lui annonce aimer son mari plus que jamais ! Barbara lui demande alors ce qui s’est donc passé. Elle s’attend à une réponse comme un voyage dans les îles ou un énorme bouquet de fleurs mais non. Son amie lui confie qu’ils se sont fait un week-end tantrique dans le but d’enrichir leur relation de couple et découvrir un nouvel aspect de la sexualité. Barbara est très gênée, elle ne s’attendait pas du tout à ce genre de réponse !

Son amie lui propose alors de prendre de l’élixir floral de basilic, et d’en donner aussi à son mari. « Tu verras, lui dit-elle, ça va vous changer votre vie ! »

Un mois plus tard, Barbara a pris de l’élixir floral de basilic. Elle n’a pas osé en donner à son mari, elle ne se voyait pas lui expliquer pourquoi ; chez eux on ne parle pas de ça… Mais, sur elle, elle a constaté un changement. Elle a osé approcher son mari pour des câlins et ce dernier, bien qu’un peu surpris, a été très heureux de retrouver sa femme. Barbara en sourit, elle a l’impression d’être retombée amoureuse ! Mais encore, quand elle croise des jeunes filles peu vêtues maintenant, elle comprend car elle voit des personnes heureuses de vivre et de s’épanouir dans leur corps.

La frustration sexuelle de Basile

Basile se sent frustré. Lui et sa compagne ont des difficultés à trouver des moments câlins, en raison de leurs emplois du temps respectifs surchargés… Sa frustration se manifeste par de l’irritation envers elle, qu’il se reproche ensuite. Accumulant cette énergie sexuelle refoulée depuis des mois, il prend un jour son courage à deux mains et propose à sa femme un rendez-vous chez une sexologue. Sa compagne est étonnée, elle ne pensait pas du tout que son mari en souffrait tant. Néanmoins, elle accepte.

Chez la sexologue, Basile et sa compagne parlent et échangent, surtout entre eux deux. C’est un moment qu’ils partagent. La sexologue leur fait remarquer que s’ils ont pu s’entendre pour un créneau commun pour venir la voir, ils peuvent aussi bien y arriver pour faire l’amour… Elle leur conseille aussi de prendre tous les deux de l’élixir floral de basilic, pour faciliter la communication dans leur couple.

Quelques semaines plus tard, Basile est heureux des changements apportés. Maintenant avec sa compagne, ils se prennent des petits moments à eux le week-end, pour rester au lit et s’amuser. Leur sexualité est devenue fluide, sans pour autant être planifiée. Basile est épanoui et il se sent à la fois aimé et aimant.

Phrases-clés

  • « Pour moi, ces choses-là sont un peu honteuses… »
  • « Vous savez, chez nous, on ne parle pas de ça. »
  • « J’ai du mal à concevoir comment on peut prétendre être quelqu’un de bien et afficher une telle débauche sexuelle. »
  • « Je la trouve provocante et immorale. »
  • « On a du mal à s’accorder dans notre couple, au niveau sexualité. »
  • « Moi j’aimerai bien qu’on fasse l’amour plus souvent, j’y pense, mais mon conjoint s’endort toujours avant que j’ai le temps de proposer quoi que ce soit. »
  • « La sexualité n’est pas compatible avec la spiritualité. C’est comme cela, il faut choisir. »

Bienfaits

Pour commencer, l’élixir floral de basilic développe l’intimité et la complicité au sein d’un couple. Il aide celui-ci à retrouver leur équilibre en ouvrant à la communication et aux échanges, notamment pour tout ce qui a trait à la vie sexuelle.

Ensuite, pour ceux qui veulent donner une autre dimension à leur couple, plus profonde et en y intégrant une forme de spiritualité, comme le tantra par exemple, il les accompagne dans cette transition. D’autant plus si les deux membres du couple prennent de l’élixir floral.

Puis, pour ceux qui pensent qu’on ne peut pas associer la spiritualité avec la sexualité, ou que cela n’est pas compatible avec les « bonnes » valeurs morales (ce qui est propre à chacun en fonction de son vécu et de son éducation/conditionnement), l’élixir floral de basilic leur propose de s’interroger sur leur rapport à leur corps et au sexe ? Ne renieraient-ils pas d’une certaine façon leur corps et ses besoins ? Ne fuient-ils pas une part d’eux-mêmes ? Ou un traumatisme ancien ? Qu’est-ce qui vient donc heurter la pensée ?

Alors l’élixir floral de basilic invite à une réconciliation avec soi et à prendre un nouvel angle de vue, plus doux et tolérant, avec eux-mêmes mais aussi avec les autres dont le comportement les agacerait (effet miroir de ses propres contradictions).

Enfin, quand l’énergie sexuelle est déséquilibrée, il peut en résulter un basculement d’un extrême à l’autre, donc soit d’un refoulement total et subi, soit d’une obsession (pouvant amener à la tromperie et/ou au mensonge). Dans les deux cas, c’est au détriment du reste de la vie : santé, relations, temps, énergie… Par conséquent l’élixir floral de basilic confère l’harmonie et une prise de conscience dans sa sexualité.

Association possible – Fleurs de Bach

  • Aigremoine – Agrimony : acceptation de qui on est, sans faux-semblant. Pour ceux qui cachent ainsi leur souffrance derrière un masque de fausse bonne humeur.
  • Bétoine : harmonisant de la sexualité quand il y a des déséquilibres, soit une abstinence forcée soit une sexualité exacerbée.
  • Brunelle : donne la force de trouver en soi les ressources pour la guérison, élixir essentiel lors des crises d’existence et des grands changements profonds.
  • Calendula : élixir de la communication et de la chaleur humaine, favorise ainsi un échange et une écoute harmonieuse en empathie avec l’autre.
  • Chélidoine : ouverture à l’autre, communication, pour ceux qui se coupent dans leur relation avec les autres en se refermant sur eux-mêmes ou qui sont amers.
  • Cœur de Marie : indépendance et liberté du cœur, pour ceux qui souffrent de dépendance affective, qui manquent d’autonomie et qui peuvent aussi devenir possessifs.
  • Coquelicot de Californie : écoute intérieure, pour ceux qui recherchent le bonheur dans les plaisirs illusoires et le bling-bling.
  • Courgette : harmonise la sexualité lors de la grossesse. Efface aussi les peurs et les tensions associées.
  • Eau de Roche – Rock Water : fluidité et joie de vivre. Pour les personnes ultra-perfectionnistes qui ne s’autorisent pas à lâcher et à être dans la joie.
  • Échinacée : permet de se reconstruire et de retrouver son intégrité physique et psychique quand celle-ci a été détruite, bafouée, violée.
  • Épicéa : lumière et souplesse, ouverture à l’autre, pour ceux qui sont froids et rigides avec leurs proches, car très exigeants et qui ne changent pas facilement d’avis.
  • Figuier : ouverture au monde et lucidité, pour ceux qui ont besoin de tout contrôler, et qui font également preuve d’une trop grande rigidité intérieure.
  • Fuchsia : aide à reconnaître et à accepter sa sexualité, pour ceux qui la répriment. C’est aussi un catalyseur qui favorise l’émergence des émotions enfouies.
  • Gueule de Loup : harmonie dans la communication et douceur de la parole, pour les personnes grossières, qui crient beaucoup et qui cachent aussi une frustration sexuelle derrière une attitude agressive et intimidante.
  • Hélianthème – Scleranthus : conviction personnelle, prise de décision, pour ceux qui hésitent toujours entre plusieurs possibilité et qui ne parviennent pas à se décider.
  • Hibiscus : chaleur et sensualité dans la sexualité, pour ceux qui pratiquent une sexualité froide, mécanique. Redonne des sentiments dans l’amour et rattache donc l’âme au corps.
  • Houx – Holly : amour et empathie, quand il y a de la colère et aussi beaucoup de jalousie et de rancœurs.
  • Hysope : acceptation de soi et purification, pour ceux qui ont l’impression d’avoir pêché, d’avoir fauté et qui se sentent coupables et/ou impurs.
  • Ipomée : équilibre les rythmes de vie, de sommeil, notamment au niveau de la sexualité, mais également, libère des addictions.
  • Lavande : apaise le système nerveux, calme et tranquillise. Aide aussi à intégrer une démarche spirituelle dans toutes les petites actions de la vie quotidienne.
  • Lis Martagon : pondération et développement des qualités féminines, pour ceux qui ont un esprit masculin trop développé dans le côté compétition et machiste. Facile aussi la coopération et la douceur.
  • Mauve : ouverture aux autres, pour les personnes timides, qui ont du mal à aller vers les autres et à nouer des relations.
  • Mélèze – Larch : non jugement, estime de soi, épanouissement, pour les personnes qui manquent de confiance en elles, qui se jugent tout le temps par rapport à leurs performances et à celles des autres.
  • Mimulus Orangé : apaisement de toutes les craintes dans la sexualité : peur d’être rejeté, peur de la « panne », peur d’être moins bien que, peur de l’autre, peur du contact et du toucher…
  • Molène : droiture intérieure, pour rester en accord avec ses propres convictions et ses valeurs, sans suivre les autres ou un effet de mode.
  • Mouron des Champs : affirmation de soi et ouverture pour les hommes qui sont mal à l’aise avec les femmes mais aussi face à l’autorité.
  • Muguet : spontanéité, aide à trouver sa place, pour ceux qui ne se sentent pas en accord avec le monde dans lequel ils vivent, qui donc le rejettent, aide enfin à sortir des conditionnements sociétaux et familiaux.
  • Oignon : libération des émotions refoulées, accompagne le fait de se libérer, aide aussi à pleurer, pour toutes les personnes qui ont été victimes de maltraitance physiques, psychiques, de violences sexuelles aussi.
  • Perce-Neige : élixir du renouveau et des nouveaux départs, catalyseur pour relâcher les tensions et les chagrins, les traumatismes affectifs, donne donc de l’élan.
  • Pin Sylvestre – Pine : apaisement et non jugement, acceptation de soi, pour tous ceux qui se sentent coupables de ne pas en faire assez , car ils ont peur de ne pas être aimé.
  • Plumbago – Cerato : intuition, pour faire confiance à sa petite voix intérieure et ne pas suivre l’avis des autres sans cesse.
  • Pommier Sauvage – Crab Apple : amour pour soi, acceptation également de ses défauts. Pour ceux qui développent TOC, allergies, dégoûts, maniaqueries suite à des violences sexuelles.
  • Rudbeckia : grand élixir de la transformation intérieure, permet de laisser partir les émotions négatives stagnantes, et purifie aussi à la lumière ce qui doit être transformé.
  • Sureau Noir : stimulant pour les périodes de remise en question, de passages à vide, aide à se sortir des noirceurs pour aller vers la lumière.
  • Tabacum : ouverture du cœur et des sentiments aux autres, pour ceux qui sont d’apparence froide et insensible. Soutien aussi des sevrages aux addictions notamment au tabac.
  • Valériane : calme et apaisement du mental, pour les personnes nerveuses, sensibles et agitées, qui ont besoin de prendre de la hauteur. Aide aussi à la résolution des traumatismes vécus pendant l’enfance.

Autres usages possibles

Cette plante est également employée en phytothérapie (Basilic (plante médicinale)) et en aromathérapie (Huile essentielle de basilic).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.