Élixir floral contemporain: Cognassier

Élixir floral contemporain: Cognassier

 

L’élixir floral de cognassier équilibre une féminité accomplie, que ce soit chez la femme ou chez l’homme. Cet élixir contemporain, élaboré par le laboratoire Deva, permet donc de développer en soi les qualités associées à la féminité face aux qualités dites plus masculines, telles la sévérité et l’autorité.

Ses noms

Cognassier (le), le cydonia, le coing, pomme d’or, poire de Cydonie, nom botanique : Cydonia oblonga.

Dynamique de la Plante

Cognassier en fleur: élixir floral élaboré selon les recommandations du Docteur Bach.

Pour commencer, le cognassier est un petit arbre n’excédant pas les huit mètres de hauteur et faisant partie de la famille des Rosacées. A ce titre, c’est un cousin du pommier et du poirier avec qui, il partage de nombreuses ressemblances tant physiques que botaniques. D’ailleurs, il est souvent utilisé en culture comme porte-greffe du poirier.

Ensuite, le cognassier est un rustique, pouvant très bien supporter des froids jusqu’à -25°C. Il a besoin que les températures descendent en-dessous de 7°C, pour assurer une floraison correcte. Néanmoins, on le trouve facilement sur tout le pourtour méditerranéen, et bien entendu en Asie, comme tous les Rosacées, dont il est originaire.

Aussi, c’est un arbre stable. Il ne drageonne pas et vivant une centaine d’années, il est souvent utilisé pour marquer les limites de propriétés, en haies, ou les coins, en borne vivante.

Concernant sa floraison, elle est naturellement abondanteLes fleurs du cognassier sont blanches à rosées, à cinq pétales, odorantes et d’une grande simplicité, ce qui en fait leur charme. En réalité, elles font penser à l’image de la tendresse et de la féminité, par leur douceur printanière.

Enfin les fleurs donnent des fruits célèbres, les coings. Ceux-ci sont de forme et d’aspect rugueux, comme la personnalité cognassier peut l’être, mais d’une belle couleur dorée (d’où leur autre nom de pommes d’or),qui leur a attirés de nombreuses louanges dans les écrits de l’Antiquité et dans les poèmes partout dans le monde.

Le coing est d’ailleurs connu pour être un fruit particulièrement dur, mais qui s’attendrit après les premiers froids de l’hiver ou après la cuisson, tout comme la personnalité cognassier… Ainsi on retrouve le coing dans de nombreuses recettes pleine de douceur comme en gelée, en compote ou en pâte de fruits.

Son message

Le message du cognassier, comme souvent, nous vient de son aspect, en tant que plante et dans l’Histoire…

Il est associé à l’amour, comme un coing avait été offert par Pâris à Aphrodite, la déesse de l’Amour. Mais aussi comme les coings déposés dans les chambres des couples, pour veiller sur leurs nuits, ou comme le fruit que croquait la jeune mariée en Grèce antique avant de rejoindre son mari pour leur première nuit (et s’assurer d’une haleine agréable !).

Car le coing, qui pourtant est un fruit très dur (dur comme un coing !) se montre ainsi un fruit très bon et aux grandes qualités nutritives une fois cuit. Il laisse alors toute sa douceur et son goût sucré se révéler. Dans la qualité masculine, se cache la douceur féminine…

Et puis selon la légende des Douze Travaux d’Hercule, le fruit dorée, la pomme d’or, pourrait bien être en réalité le fruit du jardin des Hespérides. Les trois nymphes, qui viennent en chantant et dansant (le principe féminin). Héraclès (Hercule, le principe masculin) doit rapporté deux pommes d’or pour Eurystée (principe masculin à nouveau et ennemi d’Héraclès, le commanditaire des Douze Travaux) de ce jardin réservé aux Dieux. Dans sa tâche il se fait aider par Atlas le père des Hespérides. Cela clôt son onzième travail. 11, la dualité du masculin et du féminin… Mais finalement Athéna (double polarité, déesse de la Sagesse, de la Pensée et… Des Armes et de la Guerre) fera ramener les deux célèbres pommes d’or au jardin… Deux pommes, car le 11 devient 1+1=2.

Tout dans le coing, tout comme l’élixir floral de cognassier, est donc associé au féminin et au masculin, qui se montrent tour à tour dans une danse, se complétant et s’équilibrant sans cesse…

Personne de type Cognassier

Sidonie, maman trop paternelle

Sidonie travaille dans un environnement très masculin. Pour se faire accepter par ses collègues, elle s’est masculinisée inconsciemment, par ses vêtements mais aussi par son comportement. Tout s’y passe très bien.

Le problème, c’est plutôt quand elle rentre à la maison, avec ses enfants. Sidonie est parfois trop dure et autoritaire avec eux, elle s’en rend compte et elle s’en veut. Elle a du mal à trouver un équilibre entre la fermeté et la douceur qu’une mère doit aussi apporter. Sidonie essaie bien de leur exprimer son amour et sa tendresse, mais c’est parfois avec tant de brusquerie que ses petits ne savent pas comment recevoir la marque d’affection. Comme ils disent «Maman, elle est un peu comme un papa.»

Sidonie demande l’aide d’une conseillère en élixirs floraux, pour l’aider à renouer un vrai contact plein d’amour avec ses enfants. Cette dernière lui propose deux élixirs: l’élixir floral de cognassier pour l’équilibre masculin-féminin et le zinnia, pour renouer avec son enfant intérieur et donc avec ses propres enfants.

Alors Sidonie en prend quelques semaines. Elle est maintenant plus douce avec ses enfants. Les câlins et les petits mots d’affection lui sont enfin devenus naturels. Dès qu’elle rentre du travail, elle laisse sa casquette d’homme et elle se transforme en maman pleine de douceur. Ses enfants sont très contents de ce changement. Pour Sidonie, cette transformation est parfaite: elle se sent épanouie et complète en tant que personne, que ce soit au travail ou à la maison.

La très douce Colette

Colette est une femme de la soixantaine, douce, menue, très gentille. Parfois on a l’impression que si on souffle sur Colette, elle va s’envoler, tellement elle est peu affirmée et qu’on ne l’entend pas. Colette travaille encore et elle souffre de sa relation avec ses jeunes collègues. Elle a l’impression que la nouvelle génération est plus dure que la sienne.

En fait, Colette se fait écraser par l’assurance que dégagent les plus jeunes. Elle qui manque naturellement d’autorité et de charisme s’efface face à leur présence. Cela donne beaucoup de stress à Colette qui pense ne plus avoir sa place au sein de la société.

Lors de son entretien annuel, elle en parle à sa supérieur hiérarchique, femme de caractère, plus jeune avec des attitudes très masculines. Celle-ci voit bien ce que Colette veut dire, elle l’a elle-même remarquée. Néanmoins, comme elle dit à Colette, le changement ne peut venir que de l’intérieur d’elle. Elle lui conseille de regarder du côté des élixirs floraux si il ne peut pas y avoir quelques chose pour l’aider…

Après recherches, Colette choisit l’élixir floral de cognassier. Elle aime la douceur acidulée de la gelée de coings. Un mois plus tard, Colette se sent mieux. Elle a l’impression qu’en elle, de nouvelles qualités sont en train de remonter à la surface. Cela la surprend beaucoup, mais maintenant Colette parle avec plus d’assuranceen partageant son expérience avec ses jeunes collègues. Ceux-ci commencent donc à l’écouter et à lui prêter de l’attention. Pour Colette, c’est très rassurant. Elle se sent encore utile dans cette société.

Phrases-clés

  • « Je ne me sens pas capable de devenir mère. »
  • « J’ai du mal à faire preuve d’autorité face à mes enfants. »
  • « Parfois je ne sais pas si je dois être ferme ou au contraire plus douce.x. »
  • « Je me suis endurci.e pour tenir bon. »
  • « Mes collègues se moquent de moi, j’ai des qualités plutôt féminines… »
  • « On me reproche souvent d’être trop autoritaire, ça choque pour une femme. »
  • « Comment lui apporter la tendresse qu’il réclame ? Je ne sais pas faire… »

Bienfaits

L’élixir floral de cognassier permet d’équilibrer en soi les qualités féminines et masculines. C’est d’autant plus important dans une société qui occulte les traits féminins, qui les dévalorise même. Cela a pour effet de sur-développer dans les personnes des aspects masculins, par peur d’être rejeté, abandonné, moqué… ou de ne pas tenir la pression.

Pourtant, les qualités féminines sont présentes en chacun de nous. Là intervient alors l’élixir floral de cognassier en favorisant en chacun, quel que soit son genre, une féminité accomplie.

Ainsi, l’élixir floral de cognassier conviendra dans plusieurs situations possibles où la féminité a du mal à trouver sa place et à s’harmoniser avec la masculinité:

  • Chez la femme qui s’endurcit, pour le travail par exemple, ou développe des traits masculins à outrance, comme l’autoritarisme.
  • Chez la femme, qui a des difficultés à faire preuve de tendresse, envers ses proches, mais elle-même aussi.
  • Chez la femme qui ne se sent pas capable de devenir une mère, qui rejette la maternité ou qui en a peur.
  • Chez la femme, ultra féminine (dans les qualités, ne signifie pas dans la tenue vestimentaire forcément), qui occulte complètement sa part masculine, et peut se laisser envahir par les autres…
  • Chez la femme, qui sent en elle sa masculinité, mais qui ne sait pas comment l’exprimer.
  • Chez l’homme, féminin, qui occulte sa part masculine.
  • Chez l’homme, masculin, qui occulte sa part féminine, voire surcompense le masculin, par peur de sa part féminine.
  • Chez l’homme, qui ne sait pas comment équilibrer douceur et fermeté avec ses enfants, ou dans la vie de tous les jours.
  • Chez l’homme, qui sent en lui sa part de féminité mais ne sait pas comment l’exprimer.
  • Chez la personne qui ne se sent pas appartenir à une identité de genre, mais qui a du mal à équilibrer en elle les deux polarités et qui subit des tiraillements intérieurs: besoin de complétude.

Association possible – Fleurs de Bach

  • Alchémille Argenté : capacité d’aimer, favorise l’amour maternel, mais aussi la capacité d’aimer de façon générale. Également pour ceux qui souffrent de ne pas avoir reçu assez d’amour maternel.
  • Alchémille Commune : la création et la maternité, pour les femmes qui rejettent la maternité en elles, le fait de devenir mères, ou d’être plus maternel. Permet aussi de surmonter une perte lors d’une fausse-couche, d’un IVG, ou lorsqu’il y a eu un accouchement difficile.
  • Aigremoine – Agrimony : accepter, pour ceux qui cachent leur souffrance et leur questionnement derrière un masque.
  • Bétoine : sexualité épanouie, harmonie, pour les personnes qui souffrent dans leur sexualité, par abstinence, par une tendance à l’obsession sexuelle, pour ceux qui aussi ont l’impression de ne pas être dans la norme, pour ceux qui souffrent d’une perte de libido.
  • Calendula : écoute et communication avec l’autre, pour ceux dont la communication peut être blessante, qui n’écoutent pas l’autre non plus ou aussi qui cherchent à faire plier leur auditoire par la force.
  • Eau de Roche – Rock Water : fluidité, souplesse et lâcher-prise, pour les personnes ultra-perfectionnistes envers eux-mêmes et les autres, qui font ainsi preuve de rigidité dans la vie.
  • Épicéa : chaleur, cordialité et ouverture aux autres, pour les personnes austères, froides avec leur entourage et qui manquent donc de chaleur humaine.
  • Grenadier : harmonisant de la féminité, éveil de la créativité féminine, pour toutes les situations de crise liées à sa relation au féminin, notamment dans les grands passages comme la puberté, mais aussi la grossesse ou la ménopause.
  • Gueule de Loup : expression verbale et communication douces, pour ceux qui crient beaucoup, qui ne savent pas exprimer leurs émotions qu’avec de la violence comme des injures, des intimidations. Indique aussi une sexualité refoulée.
  • Hibiscus : sensualité, chaleur dans les sentiments, passion, pour ceux qui ont des rapports sexuels sans chaleur, avec froideur, de façon mécanique. Mais aussi pour ceux.celles qui ont subi.e.s des violences ou une domination sexuelle.
  • Houx – Holly : ouverture du cœur, douceur et empathie quand il y a de la haine, de la colère, de l’agressivité, des rancœurs, même de la jalousie.
  • Lis Martagon : pondération, douceur féminine, esprit d’équipe et collaboration, quand l’esprit de compétition est trop marqué, un état trop indépendant qui nuit au collectif, ou alors quand il y a un machisme exacerbé.
  • Mouron des Champs : affirmation de soi, volonté, action, pour ceux qui ont du mal à s’affirmer, surtout face à l’autorité et/ou face au père. Mais aussi pour les hommes qui sont mal à l’aise avec les femmes, ou avec la féminité en général.
  • Noyer – Walnut : transition, passage, facilite les grandes étapes de la vie et les transitions : acceptation de sa féminité ou de sa masculinité, transition avec d’anciens comportements obsolètes…
  • Ortie : unité familiale ou dans un groupe, apaisement des conflits, lorsqu’il y a des rivalités, des tensions. Mais aussi aide à sortir des comportements de rejets ou de destruction envers autrui.
  • Pin Sylvestre – Pine : acceptation de soi, non-jugement, pardon, pour ceux qui se sentent accablés par le devoir, les responsabilités, qui culpabilisent énormément de ne pas en faire assez, et qui donc ne prennent jamais de temps pour eux.
  • Poirier : équilibre, paix, sérénité, pour trouver en soi l’équilibre et la paix intérieure, aide à se recentrer et à préserver son individualité, surtout après un choc. Favorise aussi l’ouverte d’esprit au sein d’un groupe et améliore enfin les relations avec les autres.
  • Pommier Sauvage – Crab Apple : amour pour soi, acceptation, purification, pour ceux qui souffrent de dégoût envers eux, qui ne s’aiment pas, et/ou qui ont des allergies, des TOC, qui font de l’anorexie. Convient aussi lorsqu’il y a eu des violences sexuelles.
  • Tabacum : libération des émotions refoulées, ouverture du cœur, douceur, quand on est froid intérieurement ou sec avec l’entourage, souvent il y a eu un traumatisme dans l’enfance. Enfin accompagne le sevrage tabagique.
  • Tilleul : lien maternel, lien avec ses enfants, avec sa mère. Réceptivité aussi à l’amour. Facilite l’échange et la communication avec ses proches. Mais aussi pour les personnes qui se sentent coupées de leurs racines.
  • Tournesol : équilibre, rayonnement, épanouissement de soi, pour ceux qui courbent l’échine face à l’autorité, ou au père, et donc, qui manquent d’ego (soumission) ou au contraire ont sur-développé leur ego (domination).
  • Zinnia : réveil de l’enfant intérieur, permet de retrouver en soi la joie et la spontanéité, mais aussi facilite le rapprochement, le rire et la communication avec ses enfants.

Autres usages possibles

Le cognassier est également employé en phytothérapie: Cognassier (Cydonia vulgaris).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.