Élixir floral contemporain: Myosotis

Élixir floral contemporain: Myosoti

 

L’élixir floral de myosotis permet de relier une dimension spirituelle avec le cœur et l’esprit. Elixir qui accompagne le deuil, mais qui apaise également les rêves agités. Enfin, il favorise l’intuition et l’élévation spirituelle. On le retrouve parmi les élixirs contemporains du laboratoire Deva.

Ses noms

Myosotis (le), oreille-de-souris, forget-me-not (nom anglophone), grémillet, désespoir du peintre, scorpione, herbe d’amour, nom botanique : Myosotis sylvatica.

Dynamique de la Plante

Myosotis en fleur: élixir floral élaboré selon les recommandations du Dr Bach.

Pour commencer, le myosotis est une petite plante vivace de la famille des Borraginacées (comme la bourrache, la consoude et la pulmonaire). Il en existe une centaine d’espèces réparties à travers la planète, vivant sur les régions tempérées de plaine ou de montagne. On apprécie également le myosotis dans les jardins où il se plaît tellement qu’il en devient envahissant, se ressemant spontanément.

De plus, son nom vient du grec myos signifiant rat, souris et otos signifiant oreille en référence aux feuilles velues, douces et arrondies du myosotis. Ainsi, la plante nous indique une faculté à l’écoute et à la perception de ce qui est autour de nous et en nous…

Aussi, le myosotis fleurit tout l’été; des petites fleurs à cinq pétales de couleur bleue pâle, parfois blanches ou roses selon les variétés. Le cœur des fleurs est d’un beau jaune soleil, qui attire ainsi les insectes pollinisateurs.

D’ailleurs, quand on observe un bouquet de myosotis, on semble voir comme un ensemble de petites étoiles jaunes, sur fond d’un beau ciel bleu de printemps. Ceci peut nous faire penser à nos défunts, qui dans beaucoup de religions, sont représentés par les étoiles qui brillent dans le ciel, chaque âme brillante veillant alors sur nous.

On comprend alors que la plante est une fleur d’accompagnement au deuil, mais aussi aux choses de l’invisible, comme les esprits et les âmes. Cependant il s’agit d’une présence joyeuse, lumineuse, et innocente comme la présence des enfants, qui apprécient beaucoup les myosotis!

Son message

Le message du myosotis tient à la fois dans ses belles couleurs et dans un de ses noms, le ne-m’oubliez-pas (forget-me-not). Il nous renvoie à la présence céleste, par sa couleur bleue et par son petit cœur jaune, où en son centre, comme au centre de chaque être vivant rayonne un soleil, une lumière, tel notre âme.

D’ailleurs on peut y tisser le lien avec une des origines du forget-me-not: Dieu ayant créé toutes les fleurs de la terre contemple son travail et se rend compte qu’il a oublié une petite fleur. Celle-ci lui crie alors «Forget me not! Ne m’oubliez pas !». «D’accord, lui répond Dieu, ce sera donc ton nom». Une origine fortement marquée alors par la spiritualité.

Mais il existe aussi une autre origine, plus romanesque. Selon la légende un chevalier et sa dame se promenaient sur les bords d’une rivière. Il se pencha pour lui cueillir une fleur mais perdit alors l’équilibre et tomba à l’eau. Sur le point de se noyer, il lui tendit néanmoins la fleur et s’écria «Ne m’oubliez pas!». Ici c’est le lien avec le deuil, la mort mais l’amour en même temps, qui est créé.

Dans tous les cas, il s’agit bien grâce à la petite plante, d’un travail de mémoire et de souvenir.

C’est d’ailleurs devenu le symbole de plusieurs organisations, comme la Maison Myosotis qui accompagne en France les malades d’Alzheimer.

Lors de la Journée Internationale des Enfants Disparus, le 25 mai, Child Focus, organisation belge gérant les disparitions d’enfants et leur protection dans le monde, distribue ce jour-là vignettes et tissus en forme de myosotis. Enfin en 2015, les fleurs ont été choisies pour commémorer le centenaire du génocide arménien.

Ainsi, partout dans le monde, le myosotis représente le souvenir éternel, le lien avec ceux qui ne sont plus là, mais qu’on n’oublie pas.

En conclusion, l’élixir floral de myosotis qui nous encourage à nous souvenir d’où nous venons et qui nous sommes. En nous reconnectant ainsi à un monde plus vaste, à la notion du sacré, à une vision universelle même, il nous pousse à évoluer et à progresser.

Personne de type Myosotis

Mylie et l’invisible

Quand Mylie était enfant, elle faisait toujours beaucoup de rêves. D’ailleurs, elle aimait se réfugier en journée dans un monde imaginaire peuplé de créatures magiques et de fantômes. Maintenant que Mylie est adulte, elle a gardé cette sensibilité pour le monde de l’invisible.

Elle aime se balader dans son jardin et parler à ses fleurs en imaginant que la nuit de petites fées viennent en prendre soin. Mais aussi Mylie est passionnée par le domaine de l’ésotérisme et elle lit beaucoup de livres sur le sujet. Cependant, toute passionnée qu’elle est, parfois le soir, Mylie prend peur. Elle a l’impression que quelqu’un se balade chez elle et l’observe, quelqu’un qu’elle ne voit pas.

Un jour, alors qu’elle assiste à une conférence sur la médiumnité, le conférencier précise au public qu’il est important d’être bien «protégé» pour ne pas attirer n’importe qui chez soi. Il indique des pierres de protection, mais aussi il parle de l’élixir floral de myosotis, qui dit-il, permet de s’ouvrir au-delà du monde visible tout en restant dans la lumière et la bonté de cette petite fleur bleue.

Mylie se procure alors de l’élixir floral de myosotis, par curiosité, et puis aussi pour se rassurer.

Quelques jours après, Mylie se sent plus sereine. Elle en a pris tous les jours. Elle a recommencé à faire de nombreux rêves, comme quand elle était enfant.

Dans son jardin, elle sent alors des présences bienveillantes et parfois, elle entend comme de petites rires, ce qui la rend très heureuse. Le soir, à la maison, elle se sent en sécurité. Le sentiment d’être observé a disparu. Au contraire, elle ressent une sensation de chaleur et de sécurité réconfortantes. Mylie ne saurait pas dire pourquoi, mais elle se sent protégée.

Mylo et sa femme

Mylo est un peu triste ce matin. Il s’est levé en pensant à sa femme. Voilà cinq ans qu’elle est décédée et pour Mylo, il lui semble qu’elle est toujours là. En fait, Mylo y pense tous les jours. Il a bien du mal à la laisser partir. D’ailleurs, dans la maison, rien ne semble avoir bougé.

Son manteau est toujours accroché derrière la porte, il y a ses bottes dans le garage et le livre qu’elle était en train de lire est toujours sur la table du salon, soigneusement épousseté par Mylo toutes les semaines.

Parfois Mylo lui parle à voix haute, lui demandant son avis, s’il vaut mieux des poivrons ou des tomates pour le dîner, ou si elle peut lui faire penser à payer la dernière facture.

La fille de Mylo est attristée pour son père, les voisins pensent qu’il perd un peu la tête, mais elle ne veut pas laisser tomber. Elle apporte un jour à son père de l’élixir floral de myosotis. Elle sait que la petite fleur bleue agit aussi bien dans l’accompagnement du deuil que dans les pertes de la mémoire…

Mylo prend régulièrement l’élixir floral de myosotis, en plus sa femme aimait bien les fleurs de la plante! Petit à petit, il parle pas moins à sa femme à haute voix. D’ailleurs, sa mémoire semble à nouveau bien vive. Un soir il se couche même en se rendant compte qu’il n’a pas pensé à sa femme de la journée.

Sur le moment, cette pensée l’attriste un peu, et puis, il se dit que c’est peut-être mieux ainsi. Qu’il est temps de la laisser partir. Leurs souvenirs ensemble sont toujours présents et tant qu’il se rappelle d’elle, elle est toujours avec lui. Dans les semaines qui suivent, Mylo commence alors à ranger et à débarrasser quelques affaires. À sa fille qui vient le voir, il lui dit même: «Ta mère aurait trouvé cela ridicule de laisser son livre sur la table ainsi, prends-le, un livre c’est fait pour être lu.»

Phrases-clés

  • « Je n’arrive pas à l’oublier. »
  • « Je fais souvent des cauchemars. »
  • « Elle est décédée il y a plusieurs années et j’ai l’impression qu’elle est toujours là. »
  • « Je me sens si seule sans lui. »
  • « La venue de la nuit m’angoisse. »
  • « J’ai parfois l’impression de le voir encore derrière moi. »
  • « Je suis enceinte, mais je n’arrive pas ressentir de l’amour pour ce bébé. »

Bienfaits

L’élixir floral de myosotis a pour objectif d’accompagner le travail de deuil, une fois le stade du déni passé. Il permet à la fois de sentir le lien avec la personne disparue et en même temps de la laisser aller avec douceur, avec lumière. Pour permettre de poursuivre son propre chemin, en gardant seulement en tête l’amour porté et les souvenirs heureux.

C’est un élixir qui facilite le contact avec les choses de l’invisible, l’intangible. Ainsi, il permet d’apaiser les nuits agitées par de nombreux rêves marquants, ou des cauchemars, ou des angoisses, ou même des insomnies, quand elles sont dues justement à ces angoisses sous-jacentes.

L’élixir floral de myosotis accompagnera avec succès et protection les médiums, dans leur pratique, et toute personne sensible aux présences, aux atmosphères.

Également, l’élixir floral de myosotis viendra renforcer ou développer le lien entre une future maman et son enfant, soit que celui-ci n’est pas encore conçu, soit qu’il en est au stade in-utero. Parfois ce lien a seulement besoin d’être mis en lumière, par cet élixir, pour qu’il vienne ensuite naturellement se développer.

Enfin, d’une façon générale, l’élixir floral de myosotis est une fleur qui nous relie au monde spirituel et aux aspirations de notre âme. En lien avec l’univers tout entier, cette petite fleur élargit notre champ de perceptions et nous place sous sa bénédiction bleue et jaune.

Association possible – Fleurs de Bach

  • Abricotier : joie de vivre et chaleur, reconnexion avec le corps, sécurité, pour surmonter un sentiment de séparation ou d’abandon avec la mère, pour ceux aussi qui perçoivent la vie comme un combat. Enfin favorise le sommeil et les rêves.
  • Aigremoine – Agrimony : acceptation, pour ceux qui masquent leur souffrance intérieure derrière une fausse jovialité.
  • Alchémille Argentée : lâcher-prise des émotions, favorise la capacité d’aimer. Pour les personnes en manque d’amour, qui souffrent également de ne pas avoir reçu assez d’amour maternel.
  • Alchémille Commune : harmonie avec la nature, aide à prendre conscience de la dimension sacrée de la Terre.
  • Amarante : dépassement de soi dans la douleur, quand on est confronté à une épreuve terrible.
  • Angélique : protection sacrée, à prendre dans les moments de crise, les étapes importantes de la vie. Apporte de la hauteur, une vision élargie.
  • Aubépine : libération émotionnel après une rupture ou un deuil, permet de laisser aller l’être aimé. Pour toutes les situations de cœur brisé.
  • Bourrache : apaisement et consolation lors des grands chagrins de la vie, aide donc à surmonter la souffrance affective, quand le chagrin pèse sur la poitrine.
  • Châtaignier : espoir, joie de vivre, foi, quand on est confronté au désespoir, que rien ne semble plus aller, qu’on semble alors être arrivé au bout, sans issu possible.
  • Chélidoine : communication et ouverture aux autres, facilite le dialogue mais aussi la réception de l’information. Recommandé aussi aux personnes qui se coupent de leur environnement et se replient sur eux-mêmes.
  • Chèvrefeuille – Honeysuckle : ancrage, présence, connexion avec le moment présent, pour ceux qui fuient dans leurs souvenirs, s’accrochent au passé mais ne voient plus le présent.
  • Clématite – Clematis : ancrage et connexion à la réalité, pour ceux qui se perdent dans un monde imaginaire, dans leurs rêves, qui n’ont plus les pieds sur terre.
  • Cœur de Marie : paix du cœur et détachement, après un amour brisé, ou perdu. Permet de se détacher de l’être aimé. Aide aussi à retrouver son autonomie affective et ne plus souffrir de dépendance.
  • Consoude : conscience de son corps, de ses tensions, permet donc de se réapproprier son corps, mais aussi excellent tonique. Enfin permet de se remémorer les rêves oubliés.
  • Étoile de Bethléem – Star of Bethleem : consolation, paix, spiritualité, lors des grands traumatismes de la vie, même très anciens, apporte consolation et donc une grande paix intérieure.
  • Eucalyptus : foi en la vie, lumière, reconnaissance. Dynamise ceux qui ont froid, qui restent dans un marasme, qui ont perdu un être cher, qui s’accrochent au passé. Leur permet donc de repartir et d’aller vers l’avant.
  • Hélianthème – Rock Rose : confiance et courage quand il y a une peur panique de la mort, quand on se sent confronté à une terrible menace ou que le pire nous ait arrivé.
  • Maïs Doux : connexion avec la nature, avec la terre-mère, mais aussi ouverture aux autres. Enfin relie le monde spirituel avec le monde matériel. Pour ceux qui se sentent étouffés, confinés.
  • Millepertuis : lumière et joie, protection, pour ceux qui deviennent dépressifs, qui ont des phobies, des cauchemars et des peurs nocturnes, qui souffrent aussi du manque de lumière.
  • Mimosa : ouverture aux autres et lumière, joie de vivre, pour ceux qui par dépression ou état dépressif se replient sur eux et deviennent agressifs avec leur entourage.
  • Mouron des Champs : affirmation de soi face à l’autorité, permet de prendre sa place véritable, mais aussi aide à comprendre le sens des rêves ou des cauchemars.
  • Noyer – Walnut : passage, transition, facilite les grandes étapes et changements de la vie, mais aussi permet de laisser aller ce qui n’est plus, comme une personne, un emploi, une maison…
  • Poirier : ancrage et équilibre le long de sa colonne vertébrale, permet de retrouver son corps assuré, sa vraie identité et d’y faire circuler de l’énergie. Apaise aussi le mental après un choc.
  • Rhododendron : réconfort et sérénité pour les personnes confrontées à un environnement traumatisant, aide aussi ceux dont la vie a été bouleversé à se reconstruire et à repartir.
  • Romarin : ancrage et chaleur dans le corps, aide aussi à être présent, attentif, à garder sa concentration et sa mémoire.
  • Rudbeckia : aide à prendre conscience des émotions refoulées, des aspects négatifs de soi. Donc à s’accepter tel que l’on est pour avancer.
  • Sauge : élixir de la maturité, de la prise de recul. Permet d’avoir une vision élargie sur sa vie et les expériences vécues. Permet aussi de rire et de relâcher les tensions.
  • Saule – Willow : responsabilité dans sa vie, acceptation, pour ceux qui ruminent sans cesse leurs problèmes et en rejettent la responsabilité sur les autres.
  • Tilleul : lien avec la mère, amour maternel, quand ce lien semble peu ou pas présent, mais aussi pour accompagner l’amour porté à sa mère, y compris après un décès.
  • Tremble – Aspen : confiance et sécurité face à toutes les choses de l’invisible, quand on souffre d’angoisses inexpliquées, surtout le soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.